SZIGETI Attila
Langage et temps dans la phénoménologie de Lévinas

 
  FILOSOFIE
   
  978-606-37-0973-9
  2020
 
  E-BOOK INTEGRAL
Format: add to cart
   
REZUMAT: Que la philosophie de Lévinas soit authentiquement phénoménologique ou qu’elle relève, par contre, d’une incompatibilité foncière avec ce courant de pensée, c’est une question encore largement débattue par les commentateurs. Mais peut-être que cela ne pourrait pas être autrement dans le cas d’un penseur, qui, tout en se revendiquant de la phénoménologie, ne cessait pas dans le même temps de proclamer son dépassement vers une « éthique comme philosophie première ». Les appréciations de cette prétendue incompatibilité entre la pensée de Lévinas et la phénoménologie divergent en fonction de l’approche positive ou critique de cet oeuvre. Certains y voient le signe de l’originalité d’une pensée qui aurait définitivement surpassée la phénoménologie vers une conception singulière de l’éthique – c’est le cas, grosso modo, de l’exégèse anglo-saxonne par exemple. D’autres, par contre, pensent que cette incompatibilité serait en fait l’effet d’un certain « double jeu » de Lévinas, qui, tout en récusant, d’un côté, la phénoménologie prise pour point culminant de la tradition philosophique occidentale oublieuse de l’Autre, se prétendrait, de l’autre côté, inspiré par la méthode phénoménologique, pour mieux masquer par une pseudo-description ses thèses théologiques et métaphysiques acquises d’avance.
Duplicate entry '10189187-editura' for key 'PRIMARY'